Le retour du gîte prodigue

Une auberge magnifique, digne d’un conte de Noël où, devant ses grandes fenêtres illuminées d’ambre, valsent des petits flocons scintillants de décembre; y entendre le rire d’une fée ne surprendrait même pas. Au cœur de la belle Gaspésie, le Gîte du Mont-Albert ravit certes l’œil et les papilles des amants de la nature à la recherche d’aventure, de grand confort et de fine cuisine. Incursion dans le dernier bastion de la Sépaq à s’associer (de nouveau) au SFPQ.

Texte de Danie Blais du Service des communications
Crédit photo : Sépaq (merci!)

mont-albertIrrésistible
Le Gîte du Mont-Albert (l’hiver; l’été), cette magnifique auberge classée quatre étoiles, offre tout le confort à ses invités. Située en montagne, au cœur du parc national de la Gaspésie, l’auberge est réputée pour son hospitalité, sa fine cuisine du terroir et son décor unique. Que ce soit pour déguster un café expresso près d’un agréable foyer ou pour passer une soirée gourmande à explorer notre table d’hôte renommée, le Gîte du Mont-Albert ouvre ses portes à tous les visiteurs du parc national de la Gaspésie. (source)

Il y a quelques années, la soixantaine d’employés du Gîte du Mont-Albert (Sépaq), membres du SFPQ, se sont laissés séduire par la CSN.

Malheureusement pour eux, c’est à ce moment que leurs conditions de travail ont commencé à régresser, comparativement à leurs collègues des autres auberges, parcs et réserves de la Sépaq. Eh oui, en premier lieu avec leur nouvelle cotisation syndicale de l’époque, supérieure à celle payée au SFPQ : 1,9 % à la CSN contre 1,3 % au SFPQ (le moins cher sur le marché syndical). À titre d’exemple également, nommons les différences salariales existant entre eux et les membres du SFPQ travaillant pour la Sépaq :

— Un ouvrier certifié d’entretien (OCE) Sépaq-SFPQ gagne 1 712 $ de plus que son collègue affilié avec la CSN;
— Un cuisinier Sépaq-SFPQ gagne 1 442 $ de plus que son collègue affilié avec la CSN;
— Une femme de chambre Sépaq-SFPQ gagne 811 $ de plus que son collègue affilié avec la CSN.

Il est facile de conclure que les membres du SFPQ travaillant pour la Sépaq sont mieux rémunérés que les affiliés avec la CSN.

Augmentation salariale de 2012 à 2016
CSN = 3 %
SFPQ = 7,48 %
Comment ne pas choisir le SFPQ?

Pour confirmer de surcroît cette affirmation, voyons les primes accordées aux chefs d’équipe de deux départements :

— 640 $ de plus par année pour le cuisinier Sépaq-SFPQ;
— 360 $ de plus par année pour la femme de chambre Sépaq-SFPQ.

Leurre et réalité
Aujourd’hui, les gens du Gîte du Mont-Albert peuvent envisager un avenir meilleur en compagnie de leur nouveau comité de négociation du SFPQ. La force du nombre étant indéniable.

Ce qui est déplorable dans cette histoire de changement de syndicat, c’est que les employés du Gîte du Mont-Albert ont reçu, tout au long de la période de maraudage, de la mauvaise information de la part de la CSN quant à, notamment, le régime d’assurance collective. En effet, les gens de la Confédération racontaient aux employés que le SFPQ leur imposerait un régime d’assurance collective. Ce qui est faux. Ce fut de fort mauvaise guerre.

Majoration salariale pour compenser l’absence d’assurance collective : 7 % avec la CSN, 9 % avec le SFPQ.

À tout le moins, les employés du Gîte ont finalement choisi d’accorder, de nouveau, au SFPQ, leur entière confiance; ce qu’ils ne regretteront certes pas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Parc national de la Gaspésie
Côtoyez la nature sauvage du parc national de la Gaspésie en accédant à un environnement montagnard d’exception. Avec plus de 25 sommets s’élevant au-delà de 1 000 mètres d’altitude, dont les célèbres monts Jacques-Cartier, Albert et Logan, le parc est considéré comme un haut lieu de la randonnée pédestre. L’omniprésence des cairns, ces petits monticules de pierres servant de repères, constitue un trait distinctif du territoire. Le Centre de découverte et de services est l’arrêt tout indiqué pour planifier vos randonnées et pour louer l’équipement de plein air. (source)