On « like » les fonctionnaires

 Alors que des politiciens et certaines radios populistes prennent un malin plaisir à dénigrer le personnel de la fonction publique et parapublique du Québec, le Service des communications du SFPQ a lancé une campagne positive sur les médias sociaux afin de valoriser l’apport essentiel des fonctionnaires à la bonne marche de la société québécoise.

Annie Brisson-Proulx, gestionnaire des médias sociaux du SFPQ

C’est dans cette optique que, depuis deux ans, le Syndicat a rencontré une trentaine de ses membres de différentes accréditations au sein de leurs milieux de travail dans le but de rendre cette campagne le plus authentique possible. Malheureusement, beaucoup d’employés du gouvernement exercent des professions peu connues qui se perdent dans le flou du mot « Fonctionnaires », mais qui ont un impact direct sur la qualité de vie des Québécoises et des Québécois. Que ce soit en en veillant à leur sécurité alimentaire, à la salubrité des cours d’eau, à l’accompagnement des plus démunis ou encore à l’entretien des parcs, les personnes employées de la fonction publique et parapublique du Québec offrent des services de qualité et diversifiés à la population, et ce, malgré les préjugés négatifs qui sont parfois véhiculés à leur sujet. La campagne visait donc à démontrer concrètement en quoi consistait leur métier et à mettre un visage et un nom sur ces travailleuses et travailleurs.

6 627 « Like » sur Facebook!

Cette campagne de valorisation des membres a commencé au début du mois de septembre en 2015, principalement sur la plateforme Facebook, et se poursuivra jusqu’au printemps 2016. Environ deux fois par mois, la page publique du Syndicat accueille un visuel mettant en vedette une personne employée du gouvernement, ainsi qu’une courte phrase résumant ses motivations à exercer son métier ou un fait étonnant à son sujet. Voici les personnes qui ont participé à ce projet jusqu’à ce jour :

  • Lucie Riendeau, technicienne en eau et assainissement au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques;
  • Iannick Vézina, préposé permis et immatriculation (évaluateur) à la Société de l’assurance automobile du Québec;
  • Voltaire Gaetjens, aide à la cuisine à la Prison de Bordeaux au ministère de la Sécurité publique;
  • Fanny Bilodeau, agente d’indemnisation à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail;
  • Jean-Philippe Baillargeon, technicien de la faune spécialisé en écotoxicologie au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques;
  • Karine Dextras-Paquette, technicienne en droit à la fonction publique;
  • Mathieu Lord, menuisier-ébéniste à l’Assemblée nationale;
  • Caroline Fleury, adjointe à la magistrature au ministère de la Justice du Québec;
  • Chantal Delarosbil, préposée aux télécommunications à la Sûreté du Québec;
  • Mariette Langlois, gardienne de sécurité à l’Assemblée nationale;
  • François Couture, guide animalier (entraîneur de mammifères marins) à l’Aquarium du Québec;
  • Éliza Opazo, inspectrice en alimentation au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec;
  • Claudia Coulombe, guide animalière (santé animale) à l’Aquarium du Québec;
  • Eugène Michaud, électricien à l’Assemblée nationale;
  • Lydia Métivier, technicienne en administration aux pensions alimentaires à Revenu Québec;
  • Isabelle Lavoie, inspectrice au service des fabricants à la Régie des alcools, des courses et des jeux;
  • Aldo Cordisco, pilote d’hélicoptère au Service aérien gouvernemental;
  • Julie Frégault, technicienne en documentation à Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Pour voir toutes les affiches.

Jusqu’à maintenant, la campagne a connu un vif succès sur les médias sociaux, autant chez les personnes employées de la fonction publique et parapublique du Québec qui ont aimé que leur travail soit reconnu à sa juste valeur, que par Monsieur et Madame Tout-le-Monde qui en ont appris davantage sur ces différents métiers.

La preuve de ce succès?

  • La campagne a été vue par 229 523 personnes;
  • La campagne a été « aimée » 6 627 fois;
  • La campagne a été commentée 617 fois;
  • La campagne a été partagée 1300 fois.